dimanche , 22 juillet 2018

Yamoussoukro: Il se jette dans un lac et se fait dévorer par des caïmans

Fin tragique pour Koffi Kouamé Jean Ferdinand, né le 12/11/1993. Il s’est fait dévorer par des caïmans dans la nuit du mercredi 30 mars, aux environs de 22h 30 minutes. Selon des témoins, le jeune homme, sous l’effet de l’alcool, s’est retrouvé au lac n°4, à l’entrée de la résidence des Boigny. Avant son suicide, il prend soin d’informer ses parents par téléphone. Il leur fait savoir que s’ils ne le voient plus, qu’ils ne s’inquiètent pas, car il s’est jeté dans le lac. Aussitôt dit, il enlève son tee-shirt et son pantalon. Malgré les insistances des personnes qui se trouvaient là pour le dissuader, Jean Ferdinand ne démord pas. Il se montre plus menaçant lorsque ceux-ci s’approchaient de lui. A la surprise de tous, il plonge dans le lac. Il est cueilli dans les airs par un caïman à l’affût. Le saurien l’amène au fond de l’eau. Après un long moment de silence, il ressort le corps. Une multitude de caïmans accourent. En moins d’une minute, le pauvre Koffi Kouamé Jean Ferdinand est dévoré. Laissant ses amis, sa copine et ses parents en larmes. A en croire les témoins, Le jeune Koffi Jean, avant de se jeter dans le lac, a dit à ceux qui l’empêchaient d’escalader la grille de protection que sa copine l’aurait trompé avec un autre homme. Ne supportant pas cela, il a préféré écourté ses jours.

 

Laisser un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *