mercredi , 26 septembre 2018

SEM.Terence Patrick McCulley (USA) après une rencontre avec le RDR : “Il faut recomposer la CEI”

En fonction en Côte d’Ivoire depuis le mois de novembre dernier, Terence Patrick McCulley, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire continue ses rencontres de prise de contact. Dans l’après-midi d’hier, il était à la rue Lépic à Cocody, siège du RDR, où il a eu un entretien d’une trentaine de minutes avec Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim de ce parti, qui avait à ses côtés Jeanne Peuhmond, Trésorière générale et Touré Aya Virginie, présidente des femmes. « Je suis très content d’avoir été reçu par le secrétaire général du RDR. Cette visite fait partie de notre prise de contact avec tous les acteurs de la vie politique du pays », a-t-il justifié. C’est aussi, selon lui, l’expression du soutien du gouvernement et du peuple américain au processus de consolidation des Institutions démocratiques en Côte d’Ivoire. Le retour du président de la République a également été évoqué, a fait savoir le diplomate américain. « J’ai félicité le peuple ivoirien à l’occasion du retour du chef de l’Etat », a-t-il indiqué. En prélude aux élections de 2015, Terence Patrick Mc Culley a évoqué la nécessité de mettre sur place une nouvelle Commission électorale indépendante (CEI) et à procéder à révision du fichier électoral pour permettre à tous les Ivoiriens d’aller aux élections en 2015 d’une manière inclusive. Le diplomate américain s’est en outre dit impressionné par tout ce que la Côte d’Ivoire a pu réaliser depuis la fin de la crise postélectorale. « Il est évident qu’il y a de la bonne volonté du côté de tous les partis politiques à aller vers les élections. Les deux phases qui manquent à franchir avant cette élection, c’est la recomposition de la CEI pour qu’elle reflète le paysage politique actuel de la Côte d’Ivoire et la révision du fichier électoral pour permettre la participation la plus large de cette échéance électorale en 2015 », -t-il préconisé.

Laisser un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *