jeudi , 13 décembre 2018

Rwanda : un parti d’opposition milite contre un 3e mandat de Paul Kagamé

Le Parti démocratique vert du Rwanda a déposé une requête à la Cour suprême pour empêcher le Parlement de réformer un article de la Constitution qui ouvrirait la voie à un troisième mandat du président Paul Kagamé. L’opposition politique au Rwanda veut bloquer la route au président Paul Kagamé, qui se dirige vers un troisième mandat à la tête de son pays. Une requête a été déposée à la Cour suprême « lui demandant d’empêcher tout futur plan du Parlement de réformer la Constitution, spécialement l’article 101 portant limitation du nombre de mandats présidentiels, a déclaré jeudi à l’AFP Frank Habineza, président du Parti démocratique vert du Rwanda. 2 millions de demandes pour réformer la Constitution Dans son état actuel, la Constitution rwandaise ne permet pas à Paul Kagamé, élu en 2003 et 2010, de briguer un troisième mandat en 2017. Cette requête intervient alors que le parlement rwandais doit débattre d’une éventuelle réforme, entre le 5 juin et le 4 août 2015. >> Lire Rwanda : le Parlement se penchera bientôt sur la question du troisième mandat de Kagamé Fin mai, le Parlement a dit avoir reçu plus de 2 millions de demandes de Rwandais qui réclament une révision de la Constitution pour permettre au président de se présenter à nouveau. Selon la presse rwandaise, ce nombre représente 17 % de la population. Mais pour l’opposition, l’article 101 de la Constitution est « intangible ». « L’article 193 du texte fondamental concernant la révision de la Constitution n’autorise qu’une réduction ou un allongement de la durée du mandat présidentiel et non un changement de la limitation du nombre de mandat », soutient Frank Habineza.

Laisser un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *