mercredi , 17 octobre 2018

Maison de la presse: Bamba Karamoko, le nouveau directeur général, a pris fonction

Le nouveau directeur de la Mpa s’est dit conscient de la tâche qui l’attend. « Nous devons apporter un plus à une maison qui vit déjà. Ce n’est pas une tâche aisée mais je considère cela comme un défi à relever », a-t-il affirmé.

Maison de la presse: Bamba Karamoko, le nouveau directeur général, a pris fonction

Journaliste, président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci) et vice-président de l’Association mondiale des radios communautaires d’Afrique (Amarc), Bamba Karamoko, a été installé en tant que nouveau directeur général de la Maison de la presse d’Abidjan (Mpa), pour un mandat d’un an renouvelable. C’était le 10 octobre 2016, à Abidjan-Plateau, en présence de l’ex-ministre Amah Téhoua, représentant le président de l’Assemblée nationale.

Bamba Sindou, président du comité de restructuration de la chambre d’Agriculture de Côte d’Ivoire et maire de Sarala, parrain de ce mandat, s’est dit heureux du choix porté sur sa personne. Avant de faire le pari que son filleul réussira sa mission parce qu’il est un homme de devoir, un professionnel et un acteur de développement. Aussi est-il disposé à l’accompagner dans sa mission. Il a toutefois  invité les journalistes et hommes de média à l’aider dans  sa tâche.

Pour Dr Kéita Karounga, représentant la ministre de la Communication, il s’agit de célébrer l’excellence et la qualité d’un homme pour son ardeur au travail. Il a saisi l’occasion pour rappeler les efforts du gouvernement pour accompagner les médias, comme en témoigne le financement de 800 millions de Fcfa apportés aux journaux privés en 2014.

Moussa Traoré dit MT, président de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), a félicité le nouveau directeur général de la Mpa. Il a invité l’État de Côte d’Ivoire à poursuivre ses efforts en faveur des journalistes, en faisant en sorte que ceux-ci aient une couverture sociale efficiente et une Maison de la presse qui soit à la hauteur de celles de nombreux pays comme le Sénégal.

Le nouveau directeur de la Mpa s’est dit conscient de la tâche qui l’attend. « Nous devons apporter un plus à une maison qui vit déjà. Ce n’est pas une tâche aisée mais je considère cela comme un défi à relever », a-t-il affirmé.

Eugène YAO

Laisser un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *