samedi , 17 novembre 2018

Grand-Bassam (Modèle de Ville durable) : des débats d’échanges sur la feuille de route.

le vendredi 13 novembre 2015  à l’ouverture des travaux de cadrage  de modèle de ville durable à la mairie de la ville historique, le maire de la première capitale, George  Philippes Ezaley, a remercie l’organisation internationale de la francophonie(O.I.F) , pour le choix porté sur la première ville Ivoirienne classée patrimoine mondial de l’UNESCO, comme modèle d’études.

Pour le maire George Philippes Ezaley, ces  débats des experts nationaux et internationaux permettront d’avoir un document de travaille  et d’établir une feuille de route pour faire de la commune de Cote d’Ivoire une ville durable.

Selon Jean Pierre Ndoutoum, directeur de l’institut de francophonie pour le développement durable « la notion de la ville durable est très étendue dans le monde et s’attaque à toutes activités humaines. »

« Le bâtiment est le premier secteur d’activités qui sera pris en compte. Il s’agira de construire des maisons en fonction de notre environnement et notre climat.  Cette activité prendra aussi en compte Le transport commun et la consommation d’énergies. » a-t-précisé.

Notons que cet atelier de cadrage a été ouvert par Barthelemy N’Guessan, représentant du ministère de la construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme et a vu les innervations de Mme Yolande Sehinabou Doukoure, présidente du conseil national de l’ordre des architectes de Cote d’Ivoire et Diabaté Coulbaly , représentant le ministre de la culture et de la francophonie.

Laisser un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *