samedi , 17 novembre 2018

Grand-Bassam: l’AIP récompense ses meilleurs journalistes.

L’Agence Ivoirienne de Presse a récompensé   ses journalistes ce jeudi 28 avril 2016 a l’hôtel Afriland de Grand-Bassam  et ceux a l’occasion de l’ouverture du 24e séminaire annuel des chefs de bureaux régions de ladite agence de presse dont le thème : «  les chefs de bureaux régionaux face aux défis du professionnalisme »

Se sont seize agents qui ont reçu le prix, de meilleur journaliste dans les quatre catégories. Soro Synfolo de Korhogo remporte deux prix, ceux prix du grand genre et  de la quantité de productions, zougari Robert remporte le prix des agents ayant prix des initiatives et la récompense des agents spéciaux est revenu au chef de bureau régional de Bouafle Zogado Alain Roger

Prenant  la parole directrice centrale d’AIP, Mme Barry Sanou, a situé le contexte du séminaire « ce séminaire  de trois jours est destiné exclusivement aux chefs des bureaux régionaux de AIP et  est  placé sous le sceau du professionnalisme.  Dont l’objectif est la mise  en œuvre d’une politique de développements professionnel afin de consolider et améliorer les connaissances des chefs de bureaux régionaux. »

« Professionnalisme en terme de renforcement des capacités qui se décline en la mise à niveau des connaissances théoriques et pratiques de nos journalistes. Ainsi au sorti du séminaire, qui s’ouvre ce jeudi 28 avril, nous devons  redynamiser  nos bureaux régionaux afin d’améliorer la qualité de nos services en vue d’offrir à nos usagers une information incontestablement fiable, honnête, diversifiée et plurielle. Une information produite en temps réel. » A-t-elle souhaité.

Pour  le représentant du ministre de la communication, Gnanmien Pascal  et par ailleurs chef de cabinet dudit ministre, ce séminaire est  dans la droite ligne du concept de l’ivoirien nouveau « Le concept de l’Ivoirien Nouveau qui s’installe au fil des jours, dans les esprits. Mais à quoi ressemble-t-il l’Ivoirien Nouveau ? C’est un citoyen qui aime avant tout son pays. C’est un citoyen amoureux du travail et du travail bien fait. Il est rigoureux et persévérant dans ce qu’il entreprend. Il est professionnel, respectueux des normes éthiques et morales. Il est plein d’énergie, audacieux et infatigable.  C’est cet homme, cette femme, qui a des valeurs et des principes et surtout les appliques. »A-t-il rappelé aux uns et autres.

«  Cette prise de conscience est le souhait du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, afin que l’ensemble des médias ivoiriens servent de levier essentiel pour propulser, avantageusement, la Côte d’Ivoire sur les rails de émergence, à l’orée 2020. »  a-t-il conclu.

Symphonie Mombohi 

Laisser un commentaire

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *